0%
Posted inEVENEMENTS

African Agribusiness Conference & Expo (AAICE3) – Dakar 2018

[av_section min_height=” min_height_px=’500px’ padding=’no-padding’ shadow=’no-border-styling’ bottom_border=’border-extra-arrow-down’ bottom_border_diagonal_color=’#333333′ bottom_border_diagonal_direction=” bottom_border_style=” id=” color=’main_color’ custom_bg=’#7bb0e7′ src=” attachment=” attachment_size=” attach=’parallax’ position=’top left’ repeat=’no-repeat’ video=” video_ratio=’16:9′ overlay_opacity=’0.5′ overlay_color=” overlay_pattern=” overlay_custom_pattern=” av_element_hidden_in_editor=’0′]
[av_image src=’http://watudigital.com/wp-content/uploads/2018/03/IMG_0425-1030×685.jpg’ attachment=’442′ attachment_size=’large’ align=’center’ styling=” hover=” link=” target=” caption=” font_size=” appearance=” overlay_opacity=’0.4′ overlay_color=’#000000′ overlay_text_color=’#ffffff’ animation=’fade-in’ admin_preview_bg=”][/av_image]
[/av_section]

[av_section min_height=” min_height_px=’500px’ padding=’default’ shadow=’shadow’ bottom_border=’border-extra-arrow-down’ bottom_border_diagonal_color=’#333333′ bottom_border_diagonal_direction=” bottom_border_style=” id=” color=’main_color’ custom_bg=” src=” attachment=” attachment_size=” attach=’scroll’ position=’top left’ repeat=’no-repeat’ video=” video_ratio=’16:9′ overlay_opacity=’0.5′ overlay_color=” overlay_pattern=” overlay_custom_pattern=” av_element_hidden_in_editor=’0′]

[av_one_third first min_height=” vertical_alignment=” space=” custom_margin=” margin=’0px’ padding=’0px’ border=” border_color=” radius=’0px’ background_color=” src=” background_position=’top left’ background_repeat=’no-repeat’ animation=” mobile_breaking=” mobile_display=”]

[av_heading tag=’h4′ padding=’10’ heading=’A propos de la conférence’ color=” style=” custom_font=” size=” subheading_active=” subheading_size=’15’ custom_class=” admin_preview_bg=” av-desktop-hide=” av-medium-hide=” av-small-hide=” av-mini-hide=” av-medium-font-size-title=” av-small-font-size-title=” av-mini-font-size-title=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=”][/av_heading]

[av_toggle_container initial=’1′ mode=’toggle’ sort=”]
[av_toggle title=’Programme’ tags=”]

Programme des trois de conférence

https://www.africaain.info/opening-plenary/

https://www.africaain.info/day-two-conference/

https://www.africaain.info/day-three-conference/


[/av_toggle]
[av_toggle title=’Organisateur & Partenaires’ tags=”]

Les partenaires de la conférence représentent l’écosystème d’incubation pour l’agrobusiness en Afrique et au Sénégal en particulier. En travaillant ensemble, les partenaires s’engagent à transformer le paysage de l’agro-industrie pour créer des emplois et de la richesse pour les jeunes en Afrique, et à traiter de manière globale la question de la sécurité alimentaire et nutritionnelle pour tous.

https://www.africaain.info/partners/
[/av_toggle]
[av_toggle title=’Speakers & Mentors’ tags=”]
Rencontrez les meilleurs conférenciers, panélistes, mentors et formateurs sur l’incubation et les incubateurs

https://www.africaain.info/speakers-resource-persons/

[/av_toggle]
[/av_toggle_container]

[/av_one_third][av_two_third min_height=” vertical_alignment=” space=” custom_margin=” margin=’0px’ padding=’0px’ border=” border_color=” radius=’0px’ background_color=” src=” background_position=’top left’ background_repeat=’no-repeat’ animation=” mobile_breaking=” mobile_display=”]

[av_heading tag=’h4′ padding=’10’ heading=’Daily Highlights’ color=” style=” custom_font=” size=” subheading_active=” subheading_size=’15’ custom_class=” admin_preview_bg=” av-desktop-hide=” av-medium-hide=” av-small-hide=” av-mini-hide=” av-medium-font-size-title=” av-small-font-size-title=” av-mini-font-size-title=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=”][/av_heading]

[av_tab_container position=’top_tab’ boxed=’border_tabs’ initial=’1′]
[av_tab title=’AAIN Jour 1 ( 7 Mars )’ icon_select=’yes’ icon=’ue8dd’ font=’entypo-fontello’]

« Vous les jeunes africains, vous êtes les dividendes de notre continent, vous êtes la génération XY, vous avez montré le contraire, c’est-à-dire, le coté positif de notre secteur agricole » Njabulo Zwane, chairperson  AAIN

The new empire of promising young agribusiness incubators champions to transforming Africa

Plus de 200 incubateurs et acteurs de la chaîne de valeur agroalimentaire sont à l’écoute des jeunes africains entrepreneurs dans l’industrie agroalimentaire, ce 07 mars 2018 à Dakar. C’était lors de la cérémonie d’ouverture officielle de la Conférence et Expo (#AAICE3) sous le thème : « Engagement des jeunes dans le commerce et l’investissement agroalimentaire ».

Intervenant sur le sujet : « L’avenir de l’emploi des jeunes et des femmes en Afrique : Agriculture, Agro-alimentaire et Systèmes alimentaires-Perspectives et Opportunités Emergentes », Mme Fati N’zi-Hassane, Chef du Programme Compétences et Emploi pour les Jeunes (NEPAD), soutient que : « La superficie des terres agricoles africaines estimée à hauteur de 60% n’est pas exploitée ». Ainsi, le marathon débat sur l’agroalimentaire campé au profit des jeunes africains va se poursuivre jusqu’au vendredi 9 mars à l’Université Cheihk Anta Diop de Dakar.

A en croire, Mme Njabulo Zwane, Vice-présidente du Conseil d’administration de AAIN, en ces termes : « Vous les jeunes africains, vous êtes les dividendes de notre continent, vous êtes la génération XY, vous avez montré le contraire, c’est-à-dire, le coté positif de notre secteur agricole ».

Lors du premier panel de haut niveau de l’AAICE3, Mme Khady Fall Tall, Présidente de l’Association des Femmes d’Afrique de l’Ouest (AFAO), a argumenté : « Nous avons l’eau, le soleil, la Guinée peut arroser toute l’Afrique. Nos atouts ne sont pas capitalisés. Il faut inviter nos gouvernants à mettre des ressources dans le secteur agricole ». Pour rappel, à l’horizon 2030 plus de 441 millions de jeunes africains seront sur le marché de l’emploi. Et l’agriculture représente le poumon économique du continent, source de richesses et de création d’emplois pour ces jeunes. —» Blogost par Amadou Tidiane Sow, social media reporter.

#Daily Highlights Conférence  AAIN – Jour 1 (Mercredi 7 mars 2018)

Riche en présentations et partages d’expériences, la première journée de l’African Agribusiness Conference & Expo (AAICE3) s’est montrée comme une véritable plate-forme de mentorat pour de  jeunes entrepreneurs du continent désireux de valoriser les produits agricoles. Elle s’est tenue à l’Université Cheikh Anta Diop – UCAD 2 de Dakar.

#Discours liminaire Panel 1

« L’avenir de l’emploi des jeunes et des femmes en Afrique: Agriculture, agroalimentaire et systèmes alimentaires – Perspectives et opportunités émergentes». La représentante du NEPAD, Fati N’zi Hassane, chef du Programme Compétences et Emploi pour les jeunes a interpellé l’audience sur le défi que constitue la dépendance alimentaire pour les différents pays africains. Selon elle, cela pose un réel  paradoxe parce que 60% des terres agricoles ne sont pas exploitées alors que la main d’oeuvre est débordante (avec plus de jeunes actives). Pendant ce temps, les Etats continuent d’importer l’essentiel de leurs nourritures. Et pour preuve « pendant que certains pays importent des voitures robotisées sur mars, d’autres pays (africains) importent du yaourt »

La représentante du NEPAD, Fati N’zi Hassane, Chef du Programme Compétences et Emplois pour les jeunes

#Panel 1 Discussion 

Animée par d’éminents représentants et acteurs du secteur agricole tels que Edson Mpyisi (Coordonnateur ENABLE Youth Programme de la Banque Africaine de Développement), Dr Abdulai JALLOH (Directeur de la Recherche et de l’Innovation, CORAF), Krishan Bheenick (CTA), John Oppong-Otto (AU-IBAR) et le Professeur Kandioura NOBA (Directeur ISAE de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar), ce panel a exploré les possibilités de financement, d’accompagnement et d’encadrement qui existent pour les jeunes entrepreneurs du secteur agricole.

  

#Panel 2: Incubation d’entreprises agro-alimentaires en Afrique: opportunités d’investissement naissantes pour jeunes et femmes 

Moderateur: Krishan Bheenick
Panelists: Elizabeth Nsimadala (Eastern Africa Farmers Federation, EAFF), Mary Njeri (AAIN) et Abiola Oliwole (Youth Network, Nigeria).

Elizabeth Nsimadala (EAFF)

Elizabeth Nsimadala et d’autres femmes productrices en Ouganda revalorisent les bananes qui étaient entre-temps jetées à la poubelle. Grâce à leur génie, ces femmes transforment les bananes en vin avec une importante retombée économique pour leur groupement.

« Nous avons été formées dans la production de vin de banane. Nous avons commencé à petite échelle, mais pour n’importe quelle nouvelle innovation qui vient, il faut du temps pour que les gens l’adoptent », confie-t-elle. Le succès d’Elisabeth a été salué comme l’une des meilleures pratiques par l’Union africaine. Elizabeth Nsimadala fait partie des bons exemples et modèles à suivre pour tous ces femmes entrepreneurs en Afrique.

Mary Njeri Tiong’o  (IITA)

Spécialiste en Agroalimentaire et Conseillère des Jeunes dans ce domaine. Mary a une maîtrise parfaite de la chaîne de valeur et le développement du marché, le mentorat d’affaires et la gestion de projet. Mary est venue partager son expérience dans le développement de chaîne de valeur agroalimentaire, le développement d’entreprises et encadrer les jeunes et les communautés des zones rurales sur le renforcement de leurs capacités. Mary contribue à partager aussi ses compétences pour développer des modèles d’incubation agroalimentaires, l’accès au financement inclusif en faveur des jeunes et des femmes du continent africain.

Abiola Oluwole (Youth Network, Nigeria)

Ce jeune entrepreneur s’active dans la  production de cultures vivrières, production animale, pêche et aquaculture. Abiola a aussi d’autres expériences dans l’élaboration de politiques et le renforcement des capacités. 

#Panel 3: Financement d’incubation agroalimentaire en Afrique : Éviter les pièges.

Modérateur: Mark Fynn (AUC-DREA)
Panelists: Solange Zawadi (Trust-Africa), Dossche Eva (Directrice régionale, TRIAS) et Apollo Segawa (Directeur de CURAD).

(à gauche) Solange Zawadi (TrustAfrica), (au milieu) DOSSCHE Eva (TRIAS) et (à droite) Edson Mpyisi (AfDB)

La réflexion et le débat ont porté sur la question : Comment les institutions financières peuvent financer les incubateurs africains ?

Il était notamment question de dénicher le rôle des institutions comme Trust-Africa, TRIAS et CURAD dans l’écosystème entrepreneurial au quotidien.

  • Dossche Eva a présenté son argumentaire sur le travail de TRIAS avec les entrepreneurs tant sur le plan de renforcement de capacité par des formations axées sur l’entrepreneuriat, l’économie  que sur les stratégies de développement de leur business et l’accès au financement.
  • Solange Zawadi a présenté les services de Trust-Africa  qui intervient le plus dans la société civile et paysanne tout en les appuyant pour qu’ils puissent avoir accès au financement des bailleurs et dans l’accompagnement à l’inclusion sur les offres et marchés publiques.
  • Apollo Segawa, à travers sa structure CURAD accompagne les entrepreneurs agricoles et les porteurs de projets dans l’agriculture en Ouganda à passer du stade d’idée de projet à un stade de produit plus abouti et compétitif.

[/av_tab]
[av_tab title=’AAIN Jour 2 ( 8 Mars )’ icon_select=’yes’ icon=’ue85e’ font=’entypo-fontello’]

« Nous allons continuer d’appuyer les initiatives des femmes et des jeunes dans toute la chaîne de valeur agroalimentaire en Afrique » Alex Ariho

«Les femmes représentent un peu plus de 40% de la main-d’œuvre agricole dans le monde actuel, un chiffre qui a légèrement augmenté depuis 1980 et tourne aux environs de 20% dans les Amériques, et à près de 50% en Afrique. Même si l’on considère ces données comme des limites inférieures pour la participation des femmes à la main-d’œuvre agricole, elles n’appuient pas des estimations supérieures à 60%, sauf pour quelques pays.», selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Il convient également de noter qu’environ 62% des femmes actives en Afrique sont impliquées dans le secteur agricole. Des études de cas uniques indiquent toutefois que ce pourcentage atteint 90% dans certains pays, notamment au Rwanda, au Malawi et au Burkina Faso.

Daily Highlights Conférence  AAIN – Jour 2 (Jeudi 8 mars 2018)

La Journée Internationale de la Femme de cette année a coïncidé avec  le deuxième jour de l’African Agribusiness Conference & Expo (AAICE3). Cette célébration n’a pas laissé indifférent le président de l’organisation. Dr. Alex Ariho a saisi l’occasion  pour réitérer l’engagement de AAIN pour la parité au profit des femmes africaines: « Nous allons continuer, à travers nos ressources, d’appuyer les initiatives des femmes sur toute la chaîne de valeur agricole. En ce sens, nous allons mettre en place un programme au profit des femmes et des jeunes. Un mémorandum va être signé en ciblant les 54 pays d’Afrique ». Selon Rhoda Tususiime (Ambassadeur AAIN), la femme doit être autonomisée afin qu’elle soit indépendante dans notre société. Et les femmes jouent un rôle crucial  dans la mobilisation des  investissements dans les entreprises agroalimentaires.

Yunike phiri une  agricultrice zambienne a  participé à la conférence AAIN avec un speech sur son parcours, ses vécues et expériences. Elle n’a pas manqué de rappeler que c’est une activité dure mais rentable.

Développeur web de formation, Etchri Dona (entrepreneur togolais) met ses compétences dans le domaine agricole. Il a su ses activités pour aider et accompagner les femmes et les jeunes avec des applications pour la communication et la conservation.

#Panel 1 : Rôle accru des femmes dans l’agroalimentaire et le développement des entreprises
Modératrice : Solange Zawadi
Intervenants : Mingue NIASSE (Directrice du Programme Africa Lead), Elizabeth Nsimadala (EAFF) Membre Apix, Pascal Malawi (Consulting), Naomi Kernig (Media Agripreneur Finland), Charité KRUGER  (ED, CEARA), Mme Fati N’zi HASSANE (Responsable programme compétences et emploi des jeunes NEPAD), Madame khady FALL TALL (WAWA,Président).

Les panélistes ont pu traiter de l’importance des femmes dans l’Agroalimentaire. Tous ont salué l’implication des femmes dans toute la chaîne de valeur du secteur de l’Agrobusiness.

Mingue NIASSE a évoqué l’importance du renforcement de la gestion de la production agricole, des exemples réussis portant sur l’autonomisation des femmes au Ghana, de la mise en place de systèmes d’épargne de crédit. Mais il s’est aussi intéressé à l’encadrement des femmes sur des plateformes pour développer leurs activités agricoles.

Elizabeth Nsimadala a accentué ses propos sur la mise en place d’un cadre de facilitation pour accompagner les femmes à mieux acheminer leurs produits sur le marché, ou pour gagner des marchés par la suite d’accords signés. Elle a aussi évoqué l’intérêt d’appuyer les fonds pour les femmes, de promouvoir les épargnes de crédit pour créer des associations féminines de financement d’agriculture, de renforcer les capacités, de mettre en lien avec les organisations de production.   

Comme ces prédécesseurs, Pascal Malawi a évoqué l’importance de l’éducation et le renforcement de capacités  pour les femmes. Il a aussi rappelé l’utilisation des technologies pour mieux dynamiser le développement de l’Agriculture.

Naomi Kernig s’est réjouit de l’engagement des femmes dans l’agriculture et a saisi  l’occasion pour encourager les femmes à intégrer les centres d’incubation pour mieux développer leurs activités. Mais elle a aussi rappelé à l’audience que l’Agrobusiness peut être un excellent moyens pour réussir et créer de la valeur.


#Panel 2 : Rôle des femmes dans la mobilisation des investissements dans les entreprises : atteindre le prochain Financement dans l’Agroalimentaire.

Modératrice : Unami Mpofu (NEPAD)
Intervenants :  Sarah Kataike (President Office Uganda), George Tumwesigye (Sécrétaire AAIN), Jeff Milanette (Innovate partners), Sally Wakerman (Small Foundation) Royaume Uni, Maness Nkhata (Lakeshere Agro Process Entreprise), Lilian UnwintWali (Rwanda).

Cette session a été l’occasion  pour parler de financement et de comment les femmes peuvent en bénéficier.

Sarah KATAIKE gère une fondation qui  a pour but d’octroyer des financements pour les femmes dans l’agriculture et veille à la sécurité alimentaire auprès des ministères. Elle a rappelé l’importance de mettre en relation les femmes avec leurs homologues anciens récipiendaires de fonds d’appui afin d’apprendre des retours d’expériences qualitatifs.

George Tumwesigye, secrétaire de AAIN, quant à lui, a insisté sur quelques principes:
–  Ne pas attendre trop les grandes institutions, mais plutôt commencer par une petite activité et  grandir au fur et à mesure.
– Privilégier les connaissances et les compétences avant de penser à l’argent en tout cas pour le début.

Jeff Milanette d’Innovative Partners a rappelé, à l’audience et aux nombreuses femmes présentes dans la salle, l’importance d’une bonne utilisation des financements, d’avoir une stratégie claire afin d’attirer et d’intéresser les investisseurs,  l’importance du mentoring et l’accompagnement des entrepreneurs.

Sally Wakerman, présidente de small Foundation, appelle les acteurs à s’activer pour la lutte contre la pauvreté en Afrique et surtout dans les milieux ruraux. Elle lance aussi un appel aux femmes productrices pour apporter beaucoup plus d’opportunités et d’innovations. “Soyez créatif !”

Maness Nkhata, fondatrice d’Agro LAkeshore Process Entreprise a présenté sa biographie. Dès l’enfance, elle accompagnait son père dans les champs et économisait le peu d’argent qu’elle gagnait. Plus tard, elle a investi cet argent dans les activités de son père, puis fondé Lakeshore qui aujourd’hui emploie des centaines de jeunes.

A travers cette expérience, elle rappelle donc l’importance de commencer petit,  s’autonomiser, et investir, c’est par ce moyen qu’on grandit petit à petit.

Lilian UnwintWali, venue du Rwanda, a fortement axé  son intervention sur l’information. Pour elle “on ne peut pas parler d’investissement sans l’information”. C’est pourquoi elle a créé une plateforme pour aider les entrepreneurs à avoir de l’investissement avec des banques, mais aussi pour s’informer sur les activités du secteur.


[/av_tab]
[av_tab title=’AAIN Jour 3 ( 9 Mars )’ icon_select=’yes’ icon=’ue83c’ font=’entypo-fontello’]

«Les femmes peuvent être les meilleures incubatrices dans l’Agribusiness, il faut les aider dans l’incubation pour s’investir au profit de la production» N. Kerring

#Daily Highlights Conférence  AAIN – Jour 3 (Jeudi 9 mars 2018)

« Nous allons continuer à travers nos ressources d’appuyer les initiatives des femmes sur toute la chaîne de valeur agricole, un programme au profit des femmes et des jeunes dans 35 pays, un mémorandum va être signé en ciblant les 54 pays d’Afrique ». Ces propos du Président Directeur Général (PDG) de l’African Agribusiness Incubation Network (AAIN), Dr Alex Ariho,  lors de la célébration de la journée internationale de la femme sont fort révélateurs sur la place, combien importante, de la femme dans ce secteur.

Mieux, lors de la cérémonie d’ouverture de cette conférence panafricaine, Rhoda Tumusiime, chairperson AAIN avait affirmé que plus de 14% des femmes contribuent à la force du travail en Afrique. Pour elle, nourrir les innovations et la recherche en matière de commerce et de technologie : priorité aux femmes en Afrique. En effet, 40% voire 80% des femmes sont dans certains pays d’Afrique notamment le monde agricole.

Intervenant sur le thème : « Rôle accru des femmes dans l’agroalimentaire et le développement des entreprises », Mme Mingue Niasse, Directrice de Programme Africa Lead, a mis l’accent sur le renforcement de la gestion de la production agricole pour l’autonomisation des femmes, un exemple réussi au Ghana. Pour elle : « Il faut la mise en place d’épargne de crédit avec des partenaires au Ghana, entre autres, aider les femmes sur des plateformes afin de développer leur agriculture ». D’après Elizabeth Nsimadala de l’EAFF : « Il faut réfléchir sur les accords de marchés pour en gagner, être pertinent et chercher d’autres moyens de gagner de l’argent. Il faut aussi appuyer le fonds des femmes dans l’agriculture, promouvoir les épargnes de crédit pour les associations de financement d’agriculture féminine ». À en croire, Naomi Kerring, Media Agripreneur, en ces termes : « Les femmes peuvent être les meilleures incubatrices dans l’Agribusiness, il faut les aider dans l’incubation pour s’investir au profit de la production ». Pour rappel, ces actrices dans le secteur agricole invitent les femmes à s’engager dans l’agriculture. Bref, à explorer le secteur agricole et réussir en tant que Femmes.

Blog par Amadou Tidiane Sow, Social Media Reporter
[/av_tab]
[/av_tab_container]

[/av_two_third][/av_section][av_section min_height=” min_height_px=’500px’ padding=’default’ shadow=’no-shadow’ bottom_border=’no-border-styling’ bottom_border_diagonal_color=’#333333′ bottom_border_diagonal_direction=” bottom_border_style=” id=” color=’footer_color’ custom_bg=” src=” attachment=” attachment_size=” attach=’scroll’ position=’top left’ repeat=’no-repeat’ video=” video_ratio=’16:9′ overlay_opacity=’0.5′ overlay_color=” overlay_pattern=” overlay_custom_pattern=” av_element_hidden_in_editor=’0′]
[av_one_third first min_height=” vertical_alignment=” space=” custom_margin=” margin=’0px’ padding=’0px’ border=” border_color=” radius=’0px’ background_color=” src=” background_position=’top left’ background_repeat=’no-repeat’ animation=” mobile_breaking=” mobile_display=”]

[av_heading tag=’h4′ padding=’10’ heading=’Espace presse’ color=” style=” custom_font=” size=” subheading_active=” subheading_size=’15’ custom_class=” admin_preview_bg=” av-desktop-hide=” av-medium-hide=” av-small-hide=” av-mini-hide=” av-medium-font-size-title=” av-small-font-size-title=” av-mini-font-size-title=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=”][/av_heading]

[av_toggle_container initial=’1′ mode=’toggle’ sort=”]
[av_toggle title=’Communiqués’ tags=”]
coming soon
[/av_toggle]
[av_toggle title=’Ressources à propos de l’agroalimentaire ‘ tags=”][/av_toggle]
[av_toggle title=’Revue de presse’ tags=”]
coming soon
[/av_toggle]
[/av_toggle_container]

[/av_one_third][av_two_third min_height=” vertical_alignment=” space=” custom_margin=” margin=’0px’ padding=’0px’ border=” border_color=” radius=’0px’ background_color=” src=” background_position=’top left’ background_repeat=’no-repeat’ animation=” mobile_breaking=” mobile_display=”]

[av_heading tag=’h4′ padding=’10’ heading=’LIVE Social Media ‘ color=” style=” custom_font=” size=” subheading_active=” subheading_size=’15’ custom_class=” admin_preview_bg=” av-desktop-hide=” av-medium-hide=” av-small-hide=” av-mini-hide=” av-medium-font-size-title=” av-small-font-size-title=” av-mini-font-size-title=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=”][/av_heading]

[av_textblock size=’30’ font_color=” color=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” admin_preview_bg=”]

          
[/av_textblock]

[/av_two_third]
[/av_section]

[av_google_map height=’400px’ zoom=’16’ saturation=” hue=” zoom_control=’aviaTBzoom_control’ maptype_control=” maptype_id=” av-desktop-hide=’aviaTBav-desktop-hide’ av-medium-hide=’aviaTBav-medium-hide’ av-small-hide=’aviaTBav-small-hide’ av-mini-hide=’aviaTBav-mini-hide’]
[av_gmap_location address=’Salle de Conférence UCAD 2, Dakar’ city=’Dakar ‘ country=’Senegal ‘ long=” lat=” marker=” imagesize=’40’ tooltip_display=”][/av_gmap_location]
[/av_google_map]


Laisser un commentaire